L'Ouzbékistan a obtenu le statut d'observateur auprès du Conseil oléicole international

19:00 06 July 2020 Иқтисодиёт
1441 0

La 111e réunion plénière du Conseil oléicole international (COI) présidée par la Géorgie a été organisée sous forme de vidéoconférence. Cela a été rapporté par l'agence d'information «Dunyo».

Les représentants des États membres – Albanie, Algérie, Égypte, UE, Géorgie, Iran, Israël, Jordanie, Liban, Libye, Monténégro, Maroc, Palestine, Tunisie, Turquie, Turquie, Uruguay et États observateurs - Argentine, Ouzbékistan et Syrie ont assisté à réunion plénière du Conseil.

Lors de la cérémonie d'ouverture de la réunion, le président de le COI, Georgy Svanidze, a pris la parole, qui a informé les participants de la demande de l'Ouzbékistan de rejoindre le Conseil et a félicité les représentants de notre pays d'avoir obtenu le statut d'observateur au sein de l'organisation.

Il a été noté que la décision de l'Ouzbékistan de devenir membre de le COI renforcera non seulement l'image du Conseil oléicole international, mais donnera également une impulsion au développement de la production oléicole dans le pays.

Le ministre de l'Environnement et de l'Agriculture de Géorgie Levan Davitashvili, le ministre de l'Agriculture de la République d'Ouzbékistan Jamshid Khojaev, ainsi que le ministre adjoint du commerce de la Turquie Sezay Ujarmak ont ​​également pris la parole dans l’événement.

Dans son discours, le chef de la délégation ouzbèke a évoqué le développement du secteur agricole de l'Ouzbékistan, les perspectives de culture des olives dans la république. En particulier, il a été noté que la culture des olives en Ouzbékistan ouvrira de nouvelles opportunités pour le développement des chaînes d'approvisionnement aux niveaux régional et mondial, et nous permettra également de développer de nouveaux marchés pour nos agriculteurs et producteurs.

Pour développer le secteur oléicole, l'Ouzbékistan a besoin d'une coopération étroite avec les principaux pays producteurs d'olives possédant de nouvelles connaissances et technologies. Dans ce contexte, la coopération entre l'Ouzbékistan et le Conseil oléicole international créera toutes les conditions nécessaires au démarrage du développement de l'industrie oléicole en Ouzbékistan et à l'expansion des plantations dans le pays.

Les chefs de délégation qui ont assisté à la réunion en ligne ont unanimement soutenu le souhait de l'Ouzbékistan de rejoindre le Conseil.

Il est rappelé que le COI a été créé en 1959 sur la base du Traité international sur l'huile d'olive (adopté en 1956). Les fondateurs du Conseil sont 11 pays d'Europe et d'Afrique de la Méditerranée.

Le siège de l'organisation est situé à Madrid, en Espagne. Aujourd'hui, le conseil regroupe environ 80% des producteurs d'huile d'olive et 98% de ses exportateurs.

Comments

No comment yet. Maybe you comment?